23.03.2012 – Višegrad – Rupeljevo

Il me reste environ 20-25 km jusqu’a la frontiere Serbe. Le passage dure, il y a un bus devant et plusieurs voiture. Un chauffeur de camion engage la conversation avec moi (il a travaille en Allemagne). Il m’echange mes Mark Konvertible contre des Dinar. Un probleme de moins! Le dounier bosniaque me demande ou je vais et se montre impressione. La route est tres peu frequentee. Le paysage vallone me plait. Le traffic augmente en arrivant vers Užice. Je passe la ville et m’arrete a Rupeljevo ou je campe au bord de la riviere.

I have about 20 to 25 km to the serbian border. The border passage is long, there is a bus and several cars in front. A truck driver started a conversation with me (he worked in Germany). He exchanges my Mark Konvertible against dinar. A problem less! The bosnian border gard asks where I am going. He looks impressed hearing my answer. The road is very little frequented. I like the landscape. Traffic increases on arrival to Užice. I pass the city and stop in Rupeljevo where I camp along the river.

22.03.2012 – Sarajevo – Višegrad

Je quitte Sarajevo de bonne heure et pars dans les montagnes en direction de la Serbie. Apres seulement quelques kilometres, je rentre dans la republique Serbe de Bosnie. Le probleme ici est que la plupart des panneaux sont en Cyrillique (je n’ai pas encore eu le temps d’apprendre l’alphabet…). Les montagnes sont ici plus vertes, plus boısees. En montant la neige revient, il fait plus froid. La descente est belle. Je termine la journee en longeant une riviere. Je m’arrete a Višegrad et campe dans un jardin. Surprise, le fils du proprietaire qui habite a Salzbourg est la! Nous pouvons donc facilement nous discuter. Ils m’offrent une specialite bosniaque a manger. Merci ;-)

I left Sarajevo early and go into the mountains towards Serbia. Afteronly a few kilometers, I enter the Bosnian Serb republic. The problem here is that most road signs are in Cyrillic (I didn’t have time to learn the alphabet …). The mountains here are greener, more wooded. Climbing the snow is again to see on the street side, it’s colder. The descent is beautiful. I finish the day cycling along a river. I stopped and camped in Višegrad in a garden. Surprise, the son of the owner who lives in Salzburg is here! We can easily talk. They offer me a Bosnian specialty to eat. thank you ;-)

20-21.03.2012 – Sarajevo

Je suis dans un hotel au abord de la vielle ville de Sarajevo. L´appel a la priere me reveille a 5:00. Je dors encore quelques heures. Apres un petit dejeuner dans la vielle ville, je visite commence a visiter la ville. Je vais aussi a la poste pour voir si mon nouveau compteur est arrive. Rien… Je telephone a Sigma pour savoir si ils peuvent savoir ou est le compteur, mais apparament ils ne peuvent rien faire… Je vais rester une nuit de plus et voir demain si le compteur est peut etre arrive. La ville me plait beaucoup. Les multiples influences sont toujours tres visibles (ottomanes, austro-hongroise, socialiste…).

Aujourd´hui, 21.03. le compteur n´est toujours pas arrive…. Je decide d´en acheter un nouveau, sinon je ne sais pas combien de temps je vais rester… Les gens du magasin sont content de voir mon velo, tout comme les velos des voyageurs qui s´arrete ici et parfois meme dorment dans le magasin. Nous allons nous recontrer ce soir pour manger. Demain je reprends la route.

I’m in a hotel direct to the old town of Sarajevo. The call to prayer woke up at 5:00. I sleep a few hours more. After a breakfast in the old town, I started to visit around the city. I go to the post office to see if my new counter arrived. It didn´t… I called Sigma to see if they know where is the bike computer, but apparently they cannot do anything… I’ll stay one more night and see tomorrow if the bike computer may be here. I really like the city. The multiple influences are still very visible (Ottoman, Austro-Hungarian Socialist …).Today, 21.03. the bike computer is still not in Sarajevo…. I decide to buy a new one, otherwise I don´t know how long I’ll stay… People in the store are happy to see my bike, just like the bikes of travelers who stop here and sometimes even sleep in the store. We will meet us tonight to eat. Tomorrow I´ll take the road again.

19.03.2012 – Potoci – Sarajevo

Mon but aujourd’hui est d’atteindre Sarajevo. Pour ce il me faut passer les montagnes. Je continue a remonter le “fleuve vert” Nerevta. La route monte a peine jusqu’avant Jablanica, puis fort avant d’arriver sur un lac. En faisant des courses dans une petite epicerie, le vendeur et son fournisseur discute avec moi, voyant que je suis etranger. Ils me donnent des conseils de choses a aller voir sur la route de Sarajevo, comme un pont detruit par les partisans Yougoslave lors de la deuxieme guerre mondiale ou la ville de Konjic ou je ferai ma pause de midi. Apres Konjic la route monte moderement puis plus fort. La descente m’ammene pres de Sarajevo ou je dois empreinter des voies rapides pour trouver mon chemin. Une fois rentre dans la ville je demande mon chemin a 2 cyclistes qui m’ammenent juste qu’a la veille ville et me trouvent un hotel! Le repas du soir etait tres bon. Demain je passerai la journee dans la ville et j’espere que mon nouveau compteur sera a la poste!

My goal today is to reach Sarajevo. For that I have to pass over the montains. I continue up the “green river” Nerevta. The road climbs until just barely Jablanica and strong before arriving on a lake. When shopping in a small grocery store, the seller and his supplier talks to me, seeing I am foreigner. They give me advice of things to go on the road to Sarajevo as a bridge destroyed by the Yugoslav partisans during World War II or the town of Konjic, whereI will make my lunch break. After Konjic the road climbs moderately then much more. The descent brings me almost to Sarajevo. Once more I have to go on “car roads” to find my way. Once entered the city I meet two cyclists who guide me to the old town and find me a hotel! The evening meal was very good. Tomorrow I’ll spend the day in the city and I hope that my new bike computer will be at the post office!

18.03.2012 – Gradac – Potoci

Je pars de chez Andy et Lisa vers 8:30. Je commence par longer la cote, puis a remonter le fleuve Neretva. En approchant de la fontiere je me demande ce qui m’attend de l’autre cote. Finalement il n’y a pas grand chose qui change. Je passe le long d’une ville medievale a flanc de montagne. Il y a beaucoup plus de gens qui me regarde curieusement, interesse ou qui me font signe. J’arrive a Mostar vers 14:30. Je vois le vieux pont mais n’arrive pas a prendre de photo (la route est trop pentue pour y maintenir le velo). Je fais un tour dans le centre historique, ce qui n’est pas facile avec des chaussures de velo sur des pavets a tete ronde et le velo. Je me remets finalement en route. Je m’arrete la ou je pense etre le dernier village avant les montagnes et demande dans une maison si je peux mettre ma tente dans le jardin. Pas de probleme. Le fils de la maison parle anglais et s’interesse pour mon voyage. Il m’offre un gateau typique et des pommes. Merci pour leur accueil!

I leave around 8:30 Andy’s and Lisa’s home. I start with along the coast, then up the river Neretva. Approaching the boarder I wonder what awaits me on the other side. Finally there is not much that changes. I pass along a medieval town on a mountainside. There are more people looking at me curiously, interested or make me sign. I arrive in Mostar at about 14:30. I see the old bridge but can not take a photo (the road is too steep to keep the bike there). I take a walk in the historic center, what is not easy with bike shoes on round pavets and the bike. I decide to go further. I stop where I think is the last village before entering into the mountains. I go to a house and ask if I can put my tent in the garden. No problem. The son of the house speaks English and is interested in my journey. He offers me a typical cake and apples. Thank you for the welcome!