17.10.2012 – Pusan – Traversée vers Shimonoseki

Je comptais me balader en ville avant d’aller prendre le bateau. Je rencontre Steve et Mirjam, un couple de français venu de France à vélo. On passe la moitié de la journée ensemble. Ça faisait longtemps que je n’avais pas rencontré de cyclistes avec qui je peux vraiment communiquer ! Je me rends au terminal de ferry. En arrivant, je rencontre Emily, une cycliste britannique, partie du Pays de Galles en septembre 2011, en solo. Elle a traversé la Turquie en hiver, l’Iran, le Pakistan, etc. Je suivais son blog avant de partir (http://thatemilychappell.com/, très bien écrit). C’est incroyable de la rencontrer comme ça… Je change ma destination pour qu’on fasse la traversée ensemble (80 km à côté d’où je voulais aller). On a beaucoup de chose à se raconter entre cyclistes solo…

I planed to spend the day in the city before going to the ferry terminal. As I leave the hotel, I meet Steve and Mirjam, a french couple who cycled from France. We spend the half of the day together. It has been a long time I didn’t meet cyclists with who I can really communicate ! I go to the ferry terminal. As I arrive, I meet Emily, a British solo cyclist who left Wales in September 2011. She crossed Turkey in Winter, Iran, Pakistan, etc. I followed her blog before I left (http://thatemilychappell.com/, very well written). Incredible to meet her like this… I change my destination to cross with her (80 km beside). We have a lot to talk about between solo cyclists…

 

16.10.2012 – Gyeongju – Pusan

J’arrive à Pusan en milieu d’après midi. En entrant dans la ville, je tombe sur un magasin de vélo. Je reste discuter avec eux. Ils m’aident à trouver un hôtel près du terminal de ferry. L’hôtel me refuse parce que j’ai un vélo… Ça a failli tourner à l’engueulade… Je trouve autre chose dans le coin assez facilement.

I arrive in Pusan in mid afternoon. Entering the city, I come across a bike shop. I talk for a while. They help me find a hotel near the ferry terminal. The hotel refuse me because I have a bike… It almost turn to a fight… I find something else in the corner quite easily.

15.10.2012 – Pyeonghae – Gyeongju

Aujourd’hui, je décide de raccourcir par les terres en espérant avoir moins de trafic. C’est raté… En fin d’après midi je tombe sur des lieux que j’avais visité en 2009. Il reste moins de 100 km jusqu’à Pusan. Je pense pouvoir le faire demain.

Today, I decide to shorten by land hoping for less traffic. Is missed… In the late afternoon I come across places that I visited in 2009. There are less than 100 km left to Pusan. I think I can do it tomorrow.

14.10.2012 – Samcheok – Pyeonghae

Mes hôtes m’invitent à prendre le petit déjeuné avec eux. Je retrouve la petite route. Par moments, je suis tout seul, pas une voiture (fait rare ici). Puis je suis forcé de retourner sur la grande route. Je m’arrête dans une petite ville pour passer la nuit.

My hosts invite me to take breakfast with them. I found the small road again. Sometimes, I’m all alone, no cars (really seldom here). Then I am forced to return to the main road. I stopp in a small town for the night.

13.10.2012 – Gangneung – Samcheok

Je réussi à trouver la route côtière. Mais ça devient vite difficile. Il n’y a pas d’indications pour suivre cette route et j’ai l’impression de tourner en rond. J’arrive finalement à retrouver la route. La côte est grillagée à ce endroit. Il y a des bunkers légers à intervalles réguliers. Je suis invité à manger à midi. Le soir en arrivant à Samcheok, le trafic s’intensifie de nouveau. D’un seul coup, la route est interdite aux 2 roues et encore une fois je dois me débrouiller tout seul pour contourner… Décidément, la Corée du Sud n’est pas le pays du vélo… En fin d’après midi, je tombe sur un camping fermé. Je rencontre un couple qui veut justement y camper. Le camping appartient au père du jeune homme. Ils m’invitent à passer la soirée avec eux !

I managed to find the coastal road. But it quickly becomes difficult. There are no signs to follow this road and I’m going around and around. I finally arrive back at the road. The coast is closed with fences. There are light bunkers at regular intervals. I am invited to eat lunch. The evening arrived in Samcheok, traffic is increasing again. All of a sudden, the road is forbidden to two wheels and once again I have to find the way by myself… Certainly, South Korea isn’t the country for biking… In the late afternoon, I came across a closed camping place.I meet a couple who wants to camp there to. The campsite belongs to the young man’s father. They invited me to spend the evening with them!

12.10.2012 – Sangnam – Gangneung

7:00, petit déjeuné, rebelote. Elle me prépare même un casse croûte pour midi. Je dis au revoir à mes hôtes. Je termine ma traversé des montagnes et arrive vers midi sur la côte. Je me retrouve sur une 2×2 voies très fréquentée. La bande d’arrêt d’urgence n’est pas large et les automobilistes me passent assez souvent de très près… Je sors de cette route pour trouver un endroit où dormir. Un cycliste m’aide et m’explique comment suivre une route côtière moins chargée. Le week end vient de commencer. Des jeunes de la région de Séoul sont venus passer 2 jours et sont dans la même pension que moi. Ils m’invitent à manger et boire avec eux.

7:00, breakfast, lot of food again. The cook prepares even a snack for lunch. I say goodbye to my hosts. I finished to cross the mountains and arrive around noon on the coast. I have to go on a busy highway. The emergency lane is not really wide and motorists often pass me closely… I leave this road to find a place to sleep. A cyclist helps me and tell me how to follow a less busy coastal road. The weekend has begun. Young guys from the area of Seoul came to spend two days and are in the same pension as me. They invite me to eat and drink with them.

11.10.2012 – Gongchon – Sangnam

Le début de matinée est très brumeux. Je continue à suivre la piste cyclable jusqu’à la prochaine ville. J’arrive ensuite sur une petite route de montagne, je suis au calme. Vers midi, je m’arrête là où je pense être un restaurant. Il s’agit en fait d’une pension (je ne sais pas lire coréen…). Mais les gars voulaient justement aller au restaurant. On s’y retrouve et ils m’invitent! L’après midi est difficile. Ça monte et descend tout le temps, très difficile. Le soir je ne trouve pas où camper (c’est en fait impossible étant donné que tout espace à peu près plat est cultivé ou bâti). Il n’y a pas non plus d’hôtel… La nuit tombée, je demande dans un “campement de chantier” où je peux dormir. Ils m’invitent à passer la nuit. Le campement est vraiment grand luxe ! On m’emmène à la cantine. Jin Hwang, qui m’a accueilli parle avec la cuisinière. Je me retrouve avec une montagne de nourriture. Rendez vous est pris pour le petit déjeuné !

The early morning is very hazy. I continue to follow the bike path to the next town. Then I arrive on a small mountain road, it is really quiet here. Around noon, I stopp where I think to be a restaurant. This is actually a pension (I do not read Korean…). But the guys just wanted to go to a restaurant. I meet them there and they invite me! The afternoon is difficult. It goes up and down all the time, very difficult. In the evening I can’t find somewhere to camp (this is impossible since all space is almost flat cultivated or built). And there is no hotel… At night, I ask in a “camp site” (for highway construction) where I can sleep. They invite me to spend the night. The camp is really luxury! They take me to the canteen. Jin Hwang, who welcomed me, talk with the cook. She brings me a mountain of food. Appointment is made for the breakfast!

10.10.2012 – Yongin – Gangchon

C’est le moment des adieux. J’ai vraiment eu un bon séjour, j’ai bien mangé. Petite séance photos avant de partir et une quête pour récolter des fonds pour mon voyage (voir photo PA100161). Ça fait du bien d’être sorti de la zone urbaine de Séoul, de voir des villages. Malheureusement le temps n’est pas bon. Menaçant toute la journée et 2 bonnes grosses averses. Je suis surpris de voir des pistes cyclables le long des rivières et sur d’anciennes lignes de chemin de fer. Il recommence à pleuvoir en début de soirée. Je vois une rangée de bâtiments isolés. Ce sont des pensions. Dans la première on me propose une chambre à 40.000 won (env. 30 €). Sur une feuille, il est écrit 20.000 won, mais je ne comprends pas ce qui est écrit… Il me dit que c’est le prix pour les motards… J’y crois pas vraiment. Mais impossible de faire baisser le prix. Je tente ma chance dans la pension suivante. On me propose 90.000 won pour une chambre. Je crois halluciner… J’arrive à ramener le prix à 40.000… Un gars m’emmène manger en voiture avec un de ses collègues (la pension est finalement isolée et il n’y a pas de restaurant). Ils m’invitent !

It’s time to say goodbye. I really enjoyed my stay, I ate well. Small photo session before leaving and a quest to raise money for my trip (see photo PA100161). It’s good to be out of the urban area of Seoul, to see villages. Unfortunately the weather is not good. Threatening all day. 2 big showers. I am surprised to see asphalted bicycle trails along rivers and old railway lines. It starts to rain in the early evening. I see a row of isolated buildings. These are pensions. In the first one, the room price is 40,000 won (approx. € 30). On a sheet, it says 20,000 won, but I don’t understand what is written… The owner tells me that this is the price for (motor) bikers… I don’t believe it really. But it is impossible to lower the price. I try my luck in the next pension. The owner offers a room for 90,000 won. I think I am hallucinating… I can reduce the price to 40,000… A guy takes me to eat by car with one of his colleagues (the pension is finally isolated and there is no restaurant). They invite me!

29.09-09.10.2012 – Yongin

Je suis tout d’abord avec Cat, professeur d’anglais à l’université. Philipp arrive mardi. Ça fait une éternité qu’on ne s’était pas vu… Je rencontre d’autres professeurs d’anglais venant des États-Unis, de Nouvelle Zélande, etc. Et d’autres professeur de musique, d’Allemagne Je fais une présentation de mon voyage dans la classe de Cat. Je vais voir Philipp jouer un concert. Je rencontre Jeff, que je connais par mon travail, la veille de mon supposé départ. J’ai un peu trop mal aux cheveux pour partir comme prévu… Je reste donc un jour de plus, je dors une grande partie de la journée. Je suis pas vraiment allé à Séoul. J’ai déjà visité il y a 3 ans. Donc pas de photos ;-)

I am first with Cat, an English teacher at the university. Philipp arrives on Tuesday. That’s an eternity we had not seen .. I meet other English teachers from the United States, New Zealand, etc… And other music teacher, from Germany. I do a presentation of my trip to Cat’s class. I see Philipp play a concert. I meet Jeff, I know through my work, on the eve of my supposed departure. I too hangover to go as planned… I stay one more day, I sleep much of the day. I didn’t really go to Seoul. I’ve been there 3 years ago. So no pictures ;-)

27-28.09.2012 – Traversée vers la Corée – Arrivée à Yongin

Je rencontre Stephan, un brésilien étudiant à Pékin. Nous sommes les 2 seuls étrangers à bord. La traversée se passe bien. Tout est bien mieux organisé que lorsque j’ai traversé la mer Caspienne. Arrivé en Corée, je dois trouver mon chemin en contournant Séoul. Je m’en sort plutôt bien. J’arrive avant 20:00 à Yongin.

I meet Stephan, a Brazilian man studying in Beijing. We are the 2 only foreigners on board. The crossing is going well. Things are much better organised than when I crossed the Caspian sea. Arrived in Korea, I have to find my way around Seoul to Yongin. I do it better as I expected. I arrive before 20:00 in Yongin.