27.12.2012 – Dien Bien Phu – Muang Khua

Après un gros petit déjeuné (env. 3 fois ce que les autres mangent), je pars en direction de la frontière. La route est en mauvais état, mais j’ai eu de la chance jusqu’à maintenant au Vietnam. Beaucoup de gens travaillent dans les rizières. La route monte pour les 20 derniers km avant la frontière. Je vois les plus belles rizières en terrasses que j’ai pu voir jusqu’à maintenant, bien qu’elles soient plus petites qu’en Chine. J’arrive à la frontière vers 11:30. Il n’y a personne ici, ça à l’air complètement vide. Impression étrange… Après un moment, un officier me dit des maisons du dessus, que c’est la pause de midi et que je dois attendre 30 à 40 minutes. Il est 11:30, c’est vraiment bizarre… Mais après 2 minutes, tout le monde est là. Je reçois mon passeport tamponné très vite et un officier me change mes Dongs vietnamien contre des Kips laotien. Je n’ai plus qu’à monter les 3 derniers km jusqu’au col, qui marque la frontière, et descendre au poste frontière laotien. Il n’ont pas l’air d’avoir grand chose à faire non plus, mais ils sont là et très sympathiques. Il leur faut à peu près 15 minutes pour faire mon visa. La musique est plutôt forte dans les bureaux. L’officier me souhaite bonne chance et je peux descendre sur une route neuve. Je mange dans un restaurant-paillote. Paillote comme toutes les maisons autour. Après ça monte pendant une éternité. J’ai du croire au moins 4 fois que je descendais mais ce n’était seulement que pour quelques centaines de mètres pour remonter de plus belle. Quand je descends vraiment et arrive à Muang Khua, la journée touche à sa fin. Il y a des étrangers partout. Je n’en avais pas vu un depuis Hanoï. Je bois quelques bières et dîne avec une flamande qui voyage quelques mois dans la région.

After a big breakfast, I leave Dien Bien Phu in the direction of the border. The road is bad but I was lucky until now in Vietnam. People are working in the rice fields around. The road is going up for the last 20 km to the border. I see the nicest rice terraces I saw until now even if they are smaller than in China. I arrive at the Vietnamese border checkpoint by 11:30. There is nobody here, it looks empty. Really strange feeling… After a while, an officer tells me from the houses up there that they are all in lunch break and I have to wait 30 to 40 min. It’s 11:30… Really strange… But after 2 minutes everybody is here. I get my passport stamped quickly and an officer changes my Vietnamese Dongs against Lao Kips. I do the last 3 km to the top of the pass, the real border and go down to the Lao checkpoint. They also don’t seem to be really busy but they are all here and really friendly. It takes about 15 minutes to get my visa. Music is running inside the office. The officer wishes me good luck and I can go down on a new road. I eat in a restaurant without “hard walls” as all other houses around here. The walls are made of dry leaves braid together. After that the road is going up for ever. I believed at least 4 times that I was going down but it was only for a few hundred meters and I had to go up again. I finally went down for real and arrived in Muang Khua (the first place with guesthouses) in the end of the afternoon. The place is full of foreigners… I didn’t see any since Hanoi. I have few beers and dinner with a friendly Belgian girl traveling for a couple of months in the region.

26.12.2012 – Tuan Giao – Dien Bien Phu

Je ne roule qu’une demi journée pour prendre un peux de repos et m’approcher de la frontière laotienne. Je pense que demain sera une journée longue et difficile.

I cycle only half a day to have some rest and to be closer to the border with Laos. I think tomorrow is going to be a long and hard day.

25.12.2012 – Chieng Kim – Tuan Giao

Aujourd’hui est un jour comme les autres au Vietnam. Je fais donc ce que je fais tous les jours : rouler. C’était une journée montagneuse difficile. J’étais vraiment content de trouver un endroit où dormir.

Today is a day like any other in Vietnam. So I do what I do on a normal day – I cycle. It was a hard day as the road was very mountainous. I was really happy when I found a place to sleep.

24.12.2012 – Mai Chau – Chieng Kim

J’arrive dans une zone de minorités. Les maisons sont construites sur pilotis et les femmes portent des robes traditionnelles. Elles ont aussi de longs cheveux, comme celles que nous avons vu en Chine. Mais ce n’est pas de la figuration pour touristes ici. J’ai eu une mauvaise surprise lorsque l’on m’a demandé de payer un prix 3 fois supérieur à ce qu’il devrait être… Je refuse et après 15 minutes de négociations, je paie un prix “correct” et part… J’arrive ensuite dans une belle vallée. Alors que la journée touche à sa fin, je n’arrive pas à trouver un endroit pour dormir. J’ai le choix entre faire 10 km en arrière ou au moins 5 km en montée. Il va faire nuit dans 30 minutes, je ne m’en réjouis pas vraiment. Je me décide pour la montée. Après 2 km, un homme me fait signe de venir boire le thé avec lui. Pourquoi pas, il va de toute façon faire nuit… Je lui demande, pour la forme, si il y a un hôtel ou une auberge dans la direction où je vais.Il me dit que non, mais je peux rester dormir chez lui. Il me dit qu’il est chrétien et qu’il va fêter le réveillon de Noël chez son frère, dans la maison d’à côté. Il m’emmènent avec lui. Je suis accueilli chaleureusement par 10 personnes. Je passe un bon moment et je mange très bien. Après ça, ils m’emmènent à la messe. Il y a un spectacle avant la messe avec des danses et chants traditionnels. Nous partons avant la fin de la messe.

I arrive in a minority area. The houses are built on piers and women are wearing traditional dresses. They also have long hair like the ones I saw in China. But all of that is not made for tourists. After lunch I have a very bad experience when the people in the restaurant ask me to pay almost 3 times as much as it should be… I refuse and after 15-minute negotiation I pay a “correct” price and leave… I arrive in a nice valley. The end of the day is approaching and it’s impossible to find a place to sleep. I have a choice between going back 10 km or going at least 5 km up the hill. It’s going to be dark in 30 minutes, I’m not really happy about that. I choose going up. After 2 km, someone is waving me to come and have tea with him. Why not, it’s going to be dark anyway… I ask him if I can find accommodation in the direction I’m going in. He says no but I can stay in his place. I find out that he is christian and will celebrate Christmas Eve with his brother in the neighboring house. He takes me there. 10 people welcome me very warmly. I have a good time with them and good dinner. After that they take me with them to a Midnight Mass. They have some kind of performance before that such as traditional dances and songs. We leave before the end of the mass.

23.12.2012 – Hanoi – Mai Chau

Je quitte Hanoï facilement. Surprenant pour une ville de cette taille. La route est plate pendant la matinée. Dans l’après midi, je ne fait que monter jusqu’au coucher du soleil. Ça promet d’être montagneux sur mon chemin.

I leave Hanoi really easily. It surprises me as it is such a big city. During the morning the road is flat. In the afternoon I go only up until the beginning of the sunset. It’s going to be really mountainous on my way.

22.12.2012 – Hanoi

Un gars de mon hôtel me sert de guide pour la journée. Nous nous déplaçons à moto. La ville est belle. J’aime bien. Nous visitons entre autre le musée de l’armée et voyons un film sur la victoire vietnamienne à Dien Bien Phu, avec des vétérans. A la fin de la journée, mon guide m’emmènent dans 2 boulangeries françaises.

A guy from my hotel takes me on a day tour on his motorbike. The city looks good, I like it. We visit the army museum and watch with veterans a film about the Vietnamese victory over the French in Dien Bien Phu in 1954. At the end of the day he takes me to 2 French bakeries.

21.12.2012 – Dongtrieu – Hanoi

Je mange 2 soupes de nouilles pour le petit déjeuné. Les filles du restaurant n’avaient encore jamais vu ça. J’arrive à Hanoï assez vite. Je rentre finalement dans la ville sans problèmes. Une fois arrivé à l’hôtel, je fais un tour à pied dans la vieille ville et autour d’un lac. Des tortues vivent dedans !

I eat 2 noodle soups for breakfast. The girls never saw that before. I arrive in Hanoi quickly. I finally don’t have problems to enter the city and find my hotel. I go through the old city and around a lake. Some turtles are living in it!

20.12.2012 – Ha Long – Dongtrieu

Je réalise finalement que je suis du mauvais coté de la ville pour faire un tour en bateau, mais du plus beau. Je vais de l’autre côté pour faire un tour de bateau de 4 heures. Malheureusement c’est très brumeux aujourd’hui. Une fois le tour terminé, je fais la moitié de mon chemin pour Hanoï. Le trafic devient dense.

I finally realize that I’m in the wrong part of the city to take a boat, but the nicer one. I cross to the right part and take a 4-hour boat tour. Unfortunately it’s quite foggy today. After the tour I make half the way to Hanoi. The traffic is increasing.

19.12.2012 – Quang Ha- Ha Long

Il ne fait pas vraiment beau aujourd’hui et surtout plus froid. Je partage mon repas de midi avec des gars travaillant sur le chantier d’une centrale thermique. En arrivant à Ha Long, je ne vois aucune inscription en anglais. Ça m’étonne… Je n’arrive pas à trouver le quai d’embarquement pour les bateaux de touristes.

The sky is not really clear today. It’s cooler than before. I share lunch with some guys working on the construction of a thermal power plant not far from there. Arriving in Ha Long, I don’t find any inscription in English. I’m surprised…I can’t find the place where the tour boats leave from.

18.12.2012 – Tanyingxiang – Quang Ha

Je roule 40 km sur une route très mauvaise. J’arrive à la dernière ville avant la frontière pour midi. J’essaie de changer de l’argent avant de passer la frontière. Je ne peux obtenir que 2/3 du taux officiel, pas vraiment intéressant… Je dois entrer dans les bâtiments de la douane par une porte portant l’inscription “Exit”… Troublant… Un vietnamien m’aide à passer et à changer mon argent à un meilleur taux. Ça fait bizarre de voir des lettres latines partout. La route est neuve, génial !

I go 40 km on bad road. I arrive to the last Chinese city before the border for lunch. I try to change some money before I cross the border. I could get only 2/3 of the official rate, not really interesting… I had to enter the border building through a door with an “Exit” inscription over it… strange… A Vietnamese guy helps me to cross and to change money at a better rate. It’s strange to see Latin script again. The road is new, great!