14-16.03.2013 – Siem Reap – Bangkok

Je roule de nouveau tout seul pour quelques semaines. J’arrive à Bangkok en 3 jours. Pendant ces 3 jours, je transpire comme jamais, traverse une frontière très chargée (et j’ai dépassé mon visa cambodgien de 2 jours), rencontre plus de moines (jeunes et vieux), l’un d’entre eux pense que j’ai besoin de la protection de Bouddha car je voyage seul et m’offre un bracelet béni ainsi que 2 colliers béni. Je suis maintenant au cœur du quartier touristique, dans le centre de Bangkok. Je re-rencontre Pascal, le cycliste français !

I’m cycling alone again for a few weeks from now. I reach Bangkok in 3 days. In these 3 days, I sweat as never before, cross a really busy border (and overstayed 2 days in Cambodia), meet more monks (young and old), one of them think that I need the protection of Buddha because I’m traveling alone and offer me a blessed bracelet and 2 blessed necklaces. I’m now in the backpacker area in central Bangkok. I meet again Pascal, the French cyclist as I arrive!

09-13.03.2013 – Siem Reap (Angkor)

Nous découvrons l’immense site d’Angkor, ancienne capitale de l’empire Khmer, dont seuls les temples, tous plus impressionnants les uns que les autres ont traversé les siècles (les bâtiments habités, en bois, ont disparu. La pierre était réservée aux dieux). C’est le lieu le plus visité du Cambodge.

We discover the immense site of Angkor, ancient capital city of the former Khmer empire. Only the temples came trough the centuries (inhabited wooden buildings disappeared. Stone was reserved for the gods). It is the most visited place in Cambodia.

04-08.03.2013 – Phnom Penh – Siem Reap

Nous roulons 5 jours vers Siem Reap. Nous passons à travers une succession de paysages verts puis secs. Nous rencontrons de jeunes moines alors que nous passons la nuit dans un temple. Ils semblent vraiment intéressés par notre voyage et veulent tous exercer leur anglais avec nous. La route est parfois dangereusement étroites et les gens y roulent beaucoup trop vite, surtout les chauffeurs de bus et de camions. Nous visitons quelques temples inintéressants et un site pré-Angkorien en route. Nous arrivons le 5ème jour à Siem Reap et rencontrons un coupe de cyclistes suisse, Bruno et Mona, rencontrés en Chine. Nous tombons également sur un cycliste français, Pascal, que nous avions rencontré au Laos. Quelle coïncidence et belle soirée !

We cycle 5 days to Siem Reap. We go alternatively through green and then dry landscapes. We meet young monks as we sleep in a temple. They seem really interested in our trip and want to practice their English. The road is sometimes dangerously narrow and people drive much to fast, especially bus and truck drivers. We visit some interesting temples and a pre-Angokian site on our way. On the 5th day, we arrive in Siem Reap and meet a cyclist couple we met in China, Bruno and Mona, from Switzerland. We also meet, as we are dinning, a French cyclist, Pascal, we met in Laos one month before. What a coincidence, and a nice evening!

02-03.03.2013 – Phnom Penh

De retour à Phnom Penh, nous restons 2 jours pour visiter la ville, nous reposer et rencontrer nos nouveaux amis. Le pays a connu de nombreux bas ces dernières 30 années : guerres, dictature des Khmers Rouges (voir prison S-21 dans les photos suivantes). Il reste toujours de nombreuses mines antipersonnels à travers le pays, héritage de ces sombres années. Malgré tout, les gens semblent rester optimistes.

Back in Phnom Penh, we spent 2 days visiting the city, having some rest and meeting our new friends. The country has gone through the dark ages for the last 30 years : wars, the dictatorship of the Khmers Rouges (see S-21 prison in the following pictures). A lot of anti-personnel mines are still spread across the country, as a heritage of the successive wars. However, people here are still optimistic.

27.02-01.03.2013 – Rabbit Island – Phnom Penh

Après nous être détendus sur notre île, il est temps de rentrer à Phnom Penh. Nous lions une nouvelle amitié en route. Cela nous permettra d’apprendre beaucoup plus sur le pays et ses habitants.

After a relaxing time on the island, it’s time to go back to Phnom Penh. On the way we do new a friendship. We’ll get to know much more of the country and their people.

25-26.02.2013 – Rabbit Island

Pour pousser l’expérience tropicale plus loin, nous prenons un bateau pour un île avec de l’eau claire et des palmiers au bord de l’eau. C’est le temps des jours tranquilles avec baignades (nous logeons à 20 de l’eau), jus de noix de coco et massages…

To push the tropical experience further, we take a boat to an island. Beautiful beach with clear water and palm trees around. It’s time for lazy days, swimming (we stay about 20 m from the water), drinking coconut water and having massages…

23-24.02.2013 – Kep

Nous quittons Kampot pour la côte, à environ 20 km plus loin. Nous trouvons un endroit au bord de la mer et restons quelques jours. Nous nous régalons des produits locaux tel que le crabe et autres fruits de mer.

We leave Kampot to go to the sea coast, about 20 km further. We find a place on the sea side and stay there for 2 days. We enjoy local products like crabs and other sea fruits.

21-22.02.2013 – Phnom Penh – Kampot

Nous avons un parcours plaisant pour joindre Kampot, d’abord sur une petite route, à travers des villages puis sur une route plus fréquentée. Nous nous arrêtons de temps en temps pour boire du jus de canne à sucres fraîchement pressé. Nous pourrions aussi essayer le durian, mais nous le gardons pour plus tard :-) (la région est célèbre pour ce fruit tout comme pour le poivre). Environ 1 heure après avoir atteint Kampot, il se met à pleuvoir jusque tard dans la nuit, rafraîchissant l’air.

We have a pleasant ride to Kampot, first on a small road with a lot of villages then on a busier road. We stop from time to time to drink fresh made sugar cane juice. We can try to eat some durian too but we keep it for later ;) (the region is famous for it as well as for pepper). About one hour after we reached Kampot, it’s beginning to rain until night, refreshing the air.

18-20.02.2013 – Phnom Penh

Nous restons quelques jours à Phnom Penh. Nous passons une bonne partie de notre temps à organiser les prochains jours. Comme il nous faut attendre une semaine pour nos visas thaïlandais, nous décidons de descendre sur la côte.

We stay a few days in Phnom Penh, we mostly plan the following days and organise our visas for Thailand. We have one week to wait for our visas and decide to go south to the coast.

13-17.02.2013 – 4000 islands – Phnom Penh

Nous quittons les 4000 îles en bateau. Nous nous arrêtons en chemin pour voir les chutes d’eau de Khonephapheng, les plus importantes d’Asie du sud est. Après ça, nous passons la frontière sans soucis, mis à part les bien-connus 1 ou 2 dollars pour les”frais de tampon” à payer de chaque côté. Nous sommes au Cambodge ! Le paysage est sec et sans culture sur les premiers 60 km. A partir de Kratie, il est possible de longer le Mékong sur une petite route tranquille. La qualité de la route va de bonne à misérable. Mais ça valait le coup. L’entrée dans Phnom Penh se passe bien.

We leave the 4000 islands by boat. On the way to the border we go to the Khonephapheng waterfall, the largest in south east Asia. After that, we pass through the border without any other hassles as the well-know 1-2 dollar more to pay on each side, the famous “stamp fees”. We are now in Cambodia! The landscape is dry and uncultivated on the first 60 km. From Kratie it is possible to follow the Mekong on a small but quiet road. The road quality goes from good to miserable. But it was worth to go this way. Entering Phnom Penh goes easy.