29.10.2012 – Yabu – Kyoto

Le temps s’améliore globalement même si il pleut encore de temps en temps. Il fait même chaud quand j’arrive à Kyoto en milieu d’après midi. Quelqu’un m’aide à trouver un hôtel en centre ville et m’indique comment y aller. Un autre m’y emmène à pied quand je suis suffisamment proche. Il semble que tous les étrangers se font accompagner par un japonais pour trouver leur hôtel ;-)

The weather is improving, even if it is still raining sometimes. It is even hot as I arrive in Kyoto in the middle of the afternoon. Someone help me to find a hotel in the center and explains me with sketches how to come there. An other brings me in front of it as I am near enough. It seems that all foreigners are brought by a Japanese to their hotel ;-)

28.10.2012 – Tottori – Yabu

Il a plu toute la nuit… Le ciel reste très menaçant… Un autre cycliste est arrivé lorsque je dormais déjà. Nous déjeunons ensemble. Il continue dans l’autre sens. Le vent est fort et de face. Je quitte la côte. Ça monte et ça descend ;-) Après ma pause de midi, il pleut à verse pendant 2 heures. Je m’arrête. J’en profite pour rédiger le blog. Je reprends la route, je ne peux pas rester où je suis, je n’ai rien à manger. Je m’arrête à Yabu. Je suis à moins de 150 km de Kyoto.

It has rained all the night… The sky is still very threatening… An other cyclist arrived last night as I was already sleeping. We have breakfast together. He is going in the other direction. I have a strong head wind. I leave the coast, it is going up and down again ;-) After my lunch break it is raining cats and dogs during 2 hours. I wait in a kind of bus stop. I use the time to prepare the blog update. I take the road again. I can’t stay where I am, I don’t have any food. I stop in Yabu. I am at less than 150 km than Kyoto.

27.10.2012 – Misakae – Tottori

Je pars vers 8:00 après avoir bu un café avec le chef. La secrétaire m’amène une soupe de nouilles. Je descends pour remonter aussitôt. Je peux voir le mont Daisen, première montagne au sommet sans arbres que je vois sans arbres au Japon. Je monte toute la matinée et descends ensuite quasiment jusqu’à la côte. Le temps se couvre de nouveau. Je trouve une de ces fameuses aire de repos. Je me prépare un méga dîner de cycliste, comme aucun restaurant ne peut en faire. Cette fois il est possible de dormir à l’intérieur du bâtiment. C’est bien car il commence à pleuvoir dans la soirée. Mais il y a de la lumière toute la nuit et il fait trop chaud.

I leave at around 8:00 after I had a coffee with the boss. The secretary offers me a noodle soup. The road is going down to go up right after. I can see the Mont Daisen, the first summit I see without trees in Japan. I’m going up the whole morning and then go down almost up to the coast. The weather is becoming cloudy again. I find one of these rest places again. I cook a mega cyclist dinner as no restaurant can do. This time it is possible to sleep inside the building. It’s good because it is beginning to rain but there is light all the night and it is too warm.

26.10.2012 – Hiroshima – Misakae

Aujourd’hui commence ma deuxième traversée transversale de l’île. Le temps est clair sur la côte et devient brumeux en allant dans les terres. Le trafic diminue après environ 40 km. Je monte à environ 700 m. Je suis surpris de voir qu’il y a des stations de ski à cette altitude. Je ne traverse que des villages, pas de ville. Le jour commence à tomber lorsque je demande dans une entreprise de plomberie où je peux camper cette nuit. Ils me déplient un canapé-lit, m’organisent une douche et même une machine à laver !

Today I begin my second crossing of the island. The weather is good on the coast but becomes foggy going into the island. The car traffic is becoming less after 40 km. I go up tho around 700 m. I’m quite surprised to see a ski station at this altitude. I only go through villages, no cities. Sunset is coming as I ask in a plumbing company where I can camp. They propose me to sleep on a bed sofa, organise me a shower and a washing machine!

25.10.2012 – Nishikimachifunotani – Hiroshima

Je me lève de très bonne heure. Je veux voir Miyajima et Hiroshima aujourd’hui. J’arrive au ferry pour Miyajima vers 10:30. Sur l’île, il y a des chevreuils sauvages. Ils essayent de voler la nourriture des touristes ! Le sanctuaire est très grand. Je le vois malheureusement à marée basse. Miyajima est jumelé avec le Mont Saint Michel. Je retourne ensuite sur Honshu et prend mon repas de midi et fonce vers Hiroshima. La route de ce côté de l’île est très fréquentée… J’aurais le temps d’aller au dôme et visiter le musée de la paix. Des écoliers d’Osaka engage la conversation avec les étrangers, leur demande si ils aiment le Japon et leur donne des dessins. D’autres personnes plus âgées me demande pourquoi je suis venu à Hiroshima et pourquoi, à mon avis, il y a toujours des guerres dans le monde, bien que la grande majorité des états se prononcent contre. Je campe dans un parc en sortie de ville.

I get up really early. I want to see Miyajima and Hiroshima today. I take the ferry at about 11:30. On the island, there are still wild deers living. They try to get the food of tourists! The shrine is really big. Unfortunately I see it at low tide. Then I go back to Honshu, have my lunch and head to Hiroshima. The road on this side of the island s really busy… I’ll have time to see the dome and visit the museum of peace. Children form Osaka talk to foreigners, asking if they like Japan and give them some drawings they did. Other people ask me why I came to Hiroshima and why I think there are still wars even if most the countries say they are against war. I camp in a park in the suburbs of the city.

24.10.2012 – Iinoura – Nishikimachifunotani

Je décide de changer de passer au sud d’Honshu pour visiter Miyajima et Hiroshima. Je repasserai de l’autre côté ensuite. Il me faudra donc passer les montagnes deux fois. Je commence aujourd’hui la première traversée. Les montagnes ne sont pas très hautes à cet endroit et il y a beaucoup de tunnels qui facilitent mon avancée. Je termine la journée assez tôt, dans une de ces aires de repos.

I decide to go to the south coast of Honshu to visit Miyajima and Hiroshima. Then I’ll come back to the north side. I’ll have to go twice over the mountains. I begin the first today. The moutains are not really high at this place and there are a lot of tunnels making my way easier. I finish the day quite early in one of these rest places.

23.10.2012 – Kottoi – Iinoura

Cette nuit, c’était presque la tempête. Je suis content d’avoir dormir sans la tente, mais sous abri. Je reste sur la côte toute la journée. Le temps s’est rafraîchi après cette nuit. En faisant ma pause de midi devant une supérette, une femme m’offre un thé. Une employée m’offre du chocolat. Le temps s’améliore dans l’après midi. Je trouve des bains publics avec un camping à côté. Se baigner dans un bain chaud après une journée de vélo fait tellement de bien ! Ça fait longtemps que je n’ai pas aussi bien dormi.

We had almost a storm last night. I’m happy I didn’t sleep in the tent but under a roof. I stay on the coast line the whole day. The temperature is cooler after this night. As I do my lunch break in front of a convenience shop, a woman offers me a warm tea. A girl working there offers me chocolate. The weather is becoming better in the afternoon. I find public bath close to a camping place. It is so good to have a warm bath after one day cycling! I didn’t have such a good night for a while.

22.10.2012 – Shingu – Kottoi

Je me lève de bonne heure et décide finalement de prendre la route principale pour quitter l’île, plutôt que la route côtière. Je veux être sûr de pouvoir passer la prochaine grande ville avant la tombée de la nuit. Environ 15 km avant le tunnel, je tombe sur 2 cyclistes solos japonais qui viennent de se rencontrer. Le premier est parti de l’île de Hokkaido pour Okinawa où il va ouvrir un Bed & Breakfast. Le deuxième est originaire d’Okinawa et fait le tour du Japon. Il n’a plus d’argent et attend un virement de sa mère avant de pouvoir continuer et surtout pouvoir acheter à manger. Je partage un paquet de biscuits avec lui. A voir son visage, il n’a pas du manger depuis 2 jours. Je lui laisse aussi une soupe de nouilles. Je suis sûr qu’on me rendra ce que je lui ai donné. En effet, en faisant mes courses dans un village sur la côte, le gérant du magasin m’offre 2 bananes. Je trouve une des aires de repos dont les cyclistes de ce matin m’ont parlé. On peut y dormir gratuitement (dehors bien sûr), il y a même des toilettes. Je rencontre 2 japonais. L’un fait le tour du Japon en camping car. L’autre à pour projet de monter les 100 sommets les plus connus du Japon et de les relier à vélo. Il a commencé il y a 9 ans et a déjà gravi 95 montagnes. Il y a aujourd’hui 69 ans.

I get up early and decide finally to take the main road to leave the island instead of taking the coast road. I want to be sure to pass the next big city before sunset. 15 km before the tunnel, I meet 2 Japanese solo cyclists. The first one left Hokkaido to go to Okinawa where he’ll open a bed & breakfast. The other one is from Okinawa. He is going around Japan. He ran out of money and is waiting for a money transfer of his mom before he can continue and buy something to eat. I share biscuits with him. Seeing his face, he probably didn’t eat anything the last 2 days. I also give him an instant noodle soup. I’m sure someone will give me back what I gave him. Indeed, I get 2 bananas for free in a small shop on the coast. I find one of these rest place the 2 cyclists told me about. It is possible to sleep for free (outside of course), there are even toilets! I meet 2 Japaneses. The first one is going around Japan by camping car. The other one has the project of climbing the 100 most famous mountains in Japan and go from one to the other by bicycle. He began 9 years ago and already climbed 95 mountains. He is now 69.

21.10.2012 – Fukuoka – Shingu

Je passe la matinée à visiter la ville. Le parc avec les ruines du château, un des plus grand du Japon ainsi que divers temples. Les temples japonais sont vraiment différents des temples chinois et coréens. Je vois des enfants faire une démonstration de percussions japonaises. Avant de partir, le gérant, sa femme et l’ami rencontré la veille m’invitent à boire le thé. Je quitte Fukuoka vers 16:00. En fait beaucoup trop tard pour pouvoir sortir de la ville. Au coucher du soleil, un cycliste passe presque une heure avec moi pour m’aider à trouver un endroit où camper. Ça sera finalement sur la plage. Il reviendra pendant la nuit avec des plans imprimés m’indiquant la direction à suivre pour sortir de la ville !

I spend the morning visiting the city. The park with the castle ruins, it was one of the biggest in Japan. I also see few temples. They are quite different than in China and Korea here. I see children playing Japanese drums. Before I leave, the owner, his wife and the friend met last night invite me to drink tea. I leave Fukuoka at around 16:00. It’s actually already too late to leave to city area. At sunset, a cyclist helps me almost one hour to find a place to camp. It’ll be on the beach. I’ll come back at night with printed maps showing me the way to follow to leave tomorrow!

20.10.2012 – Koishiwara – Fukuoka

Nous partons de très bonne heure. Emily doit être à l’aéroport de Fukuoka à midi pour accueillir des amis. Elles rouleront 2 semaines ensemble jusqu’à Tokyo. Je vais avec Emily à l’aéroport, j’ai de gros soucis pour retirer de l’argent. L’aéroport se révélera être le bon endroit pour retirer de l’argent avec une carte étrangère. Je pars ensuite seul vers la ville. Je galère un peu pour trouver un endroit pas trop cher pour passer la nuit. C’est le week-end… Je sors en ville le soir, il y a une “fête des lumières”. Le gérant de l’auberge de jeunesse m’emmène ensuite manger dans une échoppe traditionnelle. Un ami nous attend.

We leave very early. Emily has to be at Fukuoka airport at noon to welcome 2 friends. They’ll cycle 2 weeks together until Tokyo. I go with her, I have big problems to withdraw money. The airport is the best place to withdraw money with a foreign credit card. I go then alone to the city. It is quite hard to find a cheap place to sleep. It is week end… I go out tonight, there is a “light festival”. The owner of the youth hostel take me to a traditional small place to eat on the street. A friend of him is waiting for us.